online casino

Warning: session_start(): Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/index.php:1) in /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start(): Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/index.php:1) in /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/index.php:1) in /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/libraries/joomla/session/session.php on line 426

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/index.php:1) in /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/plugins/system/jfrouter.php on line 315

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/index.php:1) in /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/plugins/system/jfrouter.php on line 316

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/index.php:1) in /home/nrgcmeu1/public_html/filmunio.eu/plugins/system/jfrouter.php on line 317
Béla Tarr adapte " L'Homme de Londres ", de Simenon (Le Monde) xpornplease.com pornjk.com porncuze.com
Magyar
BETA MNF / Magyar Filmunió - Budapest 1365 Pf. 748. - Hungary - Phone: +36 1 461 1320
filmunio
fb-fu rss

Béla Tarr adapte " L'Homme de Londres ", de Simenon (Le Monde)

E-mail Print
Le film du cinéaste hongrois, dont on célèbre le style singulier, laisse dubitatif
J.M.
Sélection officielle / en compétition
Sauvé comme par miracle des eaux noires où la mort de son producteur initial, Humbert Balsan, l'avait plongé, L'Homme de Londres, du Hongrois Béla Tarr, remonte à la surface de la compétition cannoise comme un grand corps exténué mais rédimé. Cinéaste depuis 1977, Tarr fait partie de ces blocs solitaires et irréductibles qui se dressent fièrement sur la carte mouvante du cinéma mondial.
Qui a vu ne serait-ce qu'un seul de ses films reconnaîtra les autres sans peine, tant le style y est tout et tant sa marque est à nulle autre pareille : plans-séquences stupéfiants, caméra en mouvement d'une lenteur hypnotique, musique sérielle, poétique de la dévitalisation, peinture d'un monde en proie à une insidieuse apocalypse. Cela configura récemment les sept heures du Tango de
Satan (1994) ou les deux heures trente des Harmonies Werckmeister (2007).
Cette manière sied-elle à l'adaptation d'un roman policier, L'Homme de Londres, de Georges Simenon (1933) ? Sous le coup de ce vertigineux et lugubre manège, on se le demande encore. Sans doute, si l'on veut bien se rappeler que ce livre fut un des plus sombres de Simenon, et que le style du maître se caractérisait par la dimension statique de l'action et une saisie d'autant plus puissante du personnage et de son milieu.
Une aubaine pour le cinéaste, qui creuse la péripétie jusqu'à l'os, la réduit à l'état de squelette, la concasse dans un noir et blanc brumeux, la dissout dans une atmosphère gazeuse et nocturne où le regard se perd pour ne plus revenir.
Maloin, pauvre bougre méprisé par sa femme, assiste à une rixe entre deux malfaiteurs et s'empare d'une valise remplie de billets volés. Il pense, grâce à ce magot, sauver sa fille de l'humiliation sociale, mais il y perdra son âme.
François Truffaut, pour vanter l'art de l'ellipse, disait de Lubitsch que, dans son gruyère, chaque trou était génial. La problématique fromagère de Béla Tarr est différente : la pâte y sert uniquement à faire tenir les trous.
J. M.
L'Homme de Londres de Béla Tarr
Film hongrois.
Avec Miroslav Krobot, Tilda Swinton, Erika Bok, Janos Derzsi. (2 h 15.)
 

https://www.live345.com/ https://www.euwinsg.com/ http://m777.co/ http://7slots.net/ http://slots33play.com/ https://7splay.com/ http://www.casinojr.net/